Rhume de cerveau

Écrit par les experts Ooreka
Jeune femme se mouche dans lit

Un rhume est une infection des voies respiratoires et est très fréquent chez les adultes et les enfants.

Le rhume de cerveau est connu sous différents noms tels que la rhinite aigüe ou le coryza.

Qu'est-ce qu'un rhume de cerveau ?

Un rhume de cerveau est une infection des voies respiratoires et plus particulièrement du nez. Cette infection est causée par un virus qui est entré dans l'organisme.

Une multitude de virus sont responsables des rhumes de cerveau.

Les symptômes de ce rhume

Les symptômes les plus courants du rhume du cerveau sont les suivants :

  • des écoulements nasaux,
  • des éternuements,
  • des maux de tête,
  • de la fièvre.

Les symptômes d'un rhume disparaissent en général en une semaine. Néanmoins, des complications du rhume du cerveau sont possibles :

Traitements du rhume de cerveau

Il n'existe pas de médicaments pour soigner le rhume de cerveau mais certains médicaments permettent d'en atténuer les symptômes :

  • médicament contre la fièvre (paracétamol),
  • sérum pour nettoyer les fosses nasales.

N'hésitez pas à consulter un médecin si vous avez des difficultés à respirer ou si votre fièvre est trop élevée.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
DP
david plet

ostéopathe | clinique du millénaire

Expert

HC
henri cukier

amincissement, stress, soins acupuncture conseil permanent par internet.

Expert

eD
elisabeth dumas

pharmacien | gérante de la pharmacie à usage intérieur (pui)

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.