Solutions naturelles contre le rhume d'été

Sommaire

Solutions naturelles contre le rhume d'été

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Même s'il se manifeste majoritairement en période hivernale, le rhume peut aussi montrer son nez l'été. Qu'il soit d'origine allergique ou provoqué par une climatisation mal réglée ou un chaud-froid, il est bien là.

Plusieurs solutions naturelles peuvent le combattre.

1. En prévention

Quelques règles de base sont à respecter dès l'apparition des premiers symptômes :

  • Éviter si possible la climatisation (en voiture, au bureau notamment) : celle-ci a une fâcheuse tendance à favoriser le développement et la multiplication des microbes. Elle empêche l'assèchement des muqueuses, terreau favorable au rhume.
  • Aérer son logement.
  • Se moucher au lieu de renifler.
  • Effectuer un lavage du nez à l'aide d'une solution nasale.
  • Manger en conséquence : lors d'un rhume, il est en effet conseillé d'éviter les aliments gras et les produits laitiers en privilégiant les fruits et les légumes.
  • Boire beaucoup pour éliminer, aussi bien de l'eau que des tisanes : celles à base de citron et bues très chaudes se révèlent d'une rare efficacité en cas de mal de gorge notamment.

2. Des plantes qui soignent

Certains traitements naturels, notamment ceux à base de plantes, peuvent permettre de combattre le rhume d'été :

  • Le bain de pieds aux plantes :
    • C'est un remède efficace dès les premiers signes de rhume, qui aide à combattre l'infection et à fluidifier et éliminer le rhume.
    • Pour réaliser votre bain de pieds : mélangez de la menthe poivrée, de l'ail, de la capucine, de l'échinacée et du millefeuille dans une bassine et laissez infuser une bonne demi-heure. Filtrez l'infusion et plongez vos pieds durant une quinzaine de minutes.
    • Répétez l'opération 2 à 3 fois par jour.
    • L’échinacée s’emploie aussi sous forme de supplémentation à raison d’au moins 400 mg par jour diminuer les sécrétions (mucus) et à atténuer la sévérité des symptômes de 23 % quand elle est prise dès les premiers symptômes et pendant au moins huit jours.
  • Les vertus antiseptiques du thym en font un remède idéal en cas de toux sèche.
  • La menthe poivrée est un bon décongestionnant : associée au thym et à la capucine, sa vapeur aromatique permet de soulager le rhume et de dégager les voies respiratoires.
  • La sauge adoucit le mal de gorge tandis que le piment de Cayenne est un excellent antiseptique qui contribue à soulager la douleur.


3. Huiles essentielles contre le rhume d'été

Les huiles essentielles possèdent des vertus certaines lorsqu'il s'agit de combattre le rhume :

  • En inhalation tout d'abord, où elles permettent de libérer les voies respiratoires. Quelques gouttes d'eucalyptus, de thym ou de romarin dans une casserole d'eau chaude et non bouillante, un linge sur la tête et respirez la vapeur qui se dégage de la solution durant une dizaine de minutes.
  • L'huile essentielle de ravintsara est un antiviral très efficace : appliquée directement sur le nez, la poitrine et sous les pieds, elle donne un coup de fouet au corps et stimule l'organisme.
  • Vous pouvez également mettre sur votre oreiller quelques gouttes d'huile essentielle de Niaouli, qui est à la fois antiseptique et antiviral. 
  • Il est également intéressant d’utiliser des hydrolats en pulvérisations nasales. Privilégiez les hydrolats de mélisse, de camomille romaine, de fleur d’oranger ou de bleuet qui exercent une action anti-inflammatoire.

Malgré tout, si les symptômes persistent, une consultation médicale s'impose.

Pour plus de conseils pour guérir votre rhume :

Ces pros peuvent vous aider